croatie

Bon, on vous avait laissés dans le train pour Mestre. Maintenant, on est dans la tente, sur un parking d’une pseudo discothèque désaffectée dans un village Croate : Vranja. Anne lit à mes côtés et moi, et moi, comme je suis un garçon bien, je vous donne des nouvelles.

Bienvenue en Croatie

Entre Mestre et ce village Croate, pas mal de choses… D’abord, on a visité Venise. Ça devait être le carnaval mais c’était surtout le matin et il neigeait. Du coup, pas beaucoup de costumes. Deux en fait ! Sinon, Venise est vraiment atypique. La chose marquante de cette ville : l’absence de voiture. La deuxième chose : la quantité de ponts. Et enfin, la flotte ! C’est simple, y’en a partout. On s’est d’ailleurs imaginé le merdier que ça doit être pour déménager dans cette ville. Suite à cette matinée, ultra téméraires, on se décide à prendre la route vers l’Est, vers Trieste. Soyons clairs, ça a été un carnage. On s’est pris une tempête de neige en pleine tête. Il ne neige jamais ici soit disant !!! Vent dans le nez, neige plein les lunettes, camion dans le fossé.

Début de soirée à Quarto d'Altino

On se souviendra de cette après-midi. On atteint enfin un village après 30 bornes d’une galère digne d’une hivernale aux Grande Jorasses (les connaisseurs comprendrons, pour les autres : google !). A Quarto d’Altino (c’est le nom du village) on échoue dans un bar hôtel. Toutes les chambres sont réservées mais on nous dit d’attendre un éventuellement désistement. Vers 21h30, le taulier nous annonce qu’il y a une chambre de libre dans un « bed and breakfast » à 4 km de là. OK, on reprend la route. Sauf, que maintenant, on n’arrive plus du tout à pédaler, il y a trop de neige. Et là ! Alléluia, sainte mère de Dieu, Anna nous est apparu ! Elle nous appelle depuis sa porte d’entrée et nous invite à rentrer. On se retrouve déssapé le temps de dire ouf, une assiette de pâtes sous le nez et un lit bien chaud prêt à nous recevoir. Moralité : ne jamais désespérer.

Syliana, Simone, Anna et nous... Merci !!!

Un immense merci donc à Anna, Simone son fils, Sylviana une amie et Luca son mari. Au matin, la route est nickel. Merci à la DDE Italienne. On enquille sur une belle journée de plat au soleil avant de se trouver une vieille grange abandonnée pour dormir à la belle étoile. Moralité : On est encore bien en hiver. On s’est sacrément caillé. On file ensuite sur Trieste, dernière ville avant la frontière Slovène. Arrivés à destination, un vent à décorner les bœufs nous accueille. 20 km/h atteints vent dans le dos, départ arrêté, sans pédaler. Qui dit mieux ? Difficile de trouver un bon plan pour dormir dans ce type de ville côtière touristique. Dans un bar, Anne demande de l’aide. Héléna et Lorenza seront nos bonnes étoiles du jour. Ils nous guident à travers la ville dans leur audi TT que l’on suit à vélo (je vous laisse imaginer) jusqu’à un Bed and Breakfast tenu par un de leur ami. 40 € la nuit petit dèj compris au lieu de 60. Royal ! (Pour l’anecdote, je pourris le plat de pate du soir en confondant le produit vaisselle et l’huile d’olive…). Allez, on quitte l’Italie et on rentre en Slovénie. Pas pour longtemps… Juste le temps d’apprendre à dire bonjour, merci et de lâcher 2€ dans un café. On s’est un peu précipités pour rentrer en Croatie. Si on avait déplié notre carte on aurait vu que passer par la frontière la plus à l’Est eu été plus judicieux. Nous on traverse au plus court. Tant pis. Ce soir-là, on sort enfin la tente. Nuit fraîche (très fraîche  et en pente aussi. Aujourd’hui (jeudi 15/02), superbe journée printanière. On retrouve du relief. Demain, il nous faudra franchir un massif montagneux avant de gagner Rijeka et de mettre le cap au sud pour un paquet de kilomètres. Bientôt Split puis Dubrovnik. Et espérons, bientôt le printemps !

Bivouac en pente dans le maquis

Les photos de la fin de l’Italie : ICI

Celles de Slovénie : ICI

Et la Croatie : ICI

19 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Marie Jo CREPIN

    Courage les jeunes, le printemps arrive. Bonne continuation et continuer à nous faire rêver

    • by Anne & Benjamin

      Merci Marie-Jo ! Bise à toi et à ceux de GRS que tu croises

  2. by Polo M

    T’as quand même englouti ton assiette de pâtes Benj !?
    Très très bon toutes ces opportunités ;)
    En partant début février on ne peut pas espérer le printemps au bout de 15 jours, vous avez décidé de vous les geler, tant pis pour vous hahahah, courage !

    • by Anne & Benjamin

      Je l’ai englouti et j’ai moussé toute la nuit…

  3. by Hélène et Dom

    même pas un tour en gondole… c’est pourtant plus romantique que le vélo pour les amoureux…
    On attend les photos avec impatience
    Bises

    • by Anne & Benjamin

      Ils avaient plus l’air frigorifié qu’amoureux les couples sur les gondoles…
      Les photos sont en lignes…

      Bisous de nous 2

  4. by Jean Jacques

    Bonne continuation. Par contre les pates au liquide vaisselle, je connaissais pas, comme disait Coluche, c’est nouveau ça vient de sortir.
    Super vos récits, continuez ainsi à nous faire rêver et bonne chance

  5. by nico et karine

    Salut,
    nous sortons d’ un week end avec Marion et Jonathan. ( Marion m’ a demandé d’être son témoin ce que j’ai accepté avec beaucoup de joie)…
    au programme: fruits de mer, foie gras , fondant au chocolat et pannacotta au coulis de framboise, le tout fait maison!
    Trêve de plaisanteries, lorsque vous passerez à PLOCE et DUBRO ayez une petite pensée pour moi.
    On vous embrasse.
    Perrine, Léa, Karine et Nico.

    • by Anne & Benjamin

      Bisous à vous 4 !!!

  6. by Anne-Laure

    Salut les pédaleux !!
    hahaha, « vivement le printemps! », pour ça fallait plutôt aller vers le sud !!
    Et tout cas, les récits et les photos donnent envie (enfin, sauf celle du vélo congelé, pauv bête). On voudrait un peu plus de photos des moments difficiles (coup de gueule, dérapages, les pâtes au paic citron, les gens pas sympas, etc.) svp, histoire de ne pas être trop dégoûtés par notre quotidien à nous !!
    ;)
    gros bisous, prenez soin de vos gambettes et bon vent jusqu’à la prochaine étape de vous lire
    ps: dès qu’on voit le printemps arriver, on vous prévient et on lui file votre adresse…

  7. by rasta

    Salut

    Alors autant pour le train moi je voyais pas le sacrilège, autant pour les pâtes… c’est difficilement soutenable, rien qu’à la lecture. Je prie le seigneur chaque jours pour que ça ne m’arrive jamais… (si si, … enfin presque… je suis pas devenu croyant non plus, faut pas accumuler les conneries!..)

    et sinon c’est quand le prochain jeu?
    moi je veux gagner un séjour pour deux personnes sur le parking d’une discothèque slovène désaffectée…

    • by Anne & Benjamin

      On réfléchit au prochain jeu Rasta. Elle était Croate la discothèque !!! Faut suivre bordel !

      • by rasta

        Oui Bon… En tout cas vos photos sont belles… (j’aime beaucoup celle d’Anne dans le train) je reste attentif!
        Une petite question gastronomie pour un jeux futur?
        Zoubies

  8. by Gilles et Patricia

    Salut les courageux !! Sommes plein d admiration pour votre projet , déjà bien entamé dans des conditions hivernales bien marquées . Superbes , de belles photos , pleins de souvenirs dans les têtes et les mollets !! Nous n avons pas vu les douches et les toilettes sur vos vélos !!! Mais vous avez du tout prévoir !! J’ en connais qui doivent être pas qu un peu fier de vos exploits !!bises gilles et Patricia

    • by Anne & Benjamin

      Salut Patricia, Salut Gilles,
      Merci pour votre message ! Effectivement on va en amasser des souvenirs ! Les rouges enneigées ne sont déjà plus qu’un souvenir (enfin j’espère parce que même si ça fait des belles photos, qu’est-ce qu’on s’est caillé !!). La douche n’est pas vraiment portative donc pas de mise tous les jours…mais on va dire que ça fait partie du plaisir !! Au plaisir de lire un nouveau message dans qlq temps ! Bises à tous les 2 (et au passage à Florian, Thibault et Manon ; Johan, je l’ai en direct)

  9. by Manon & Maïté

    Un petit coucou à tous les 2 !
    Nous vous souhaitons bon courage !

  10. by david chantal

    je suis aux renaudières pour vous dire bonjour et suivre votre parcours
    en terres inconnues, merci à chantal qui m’apporte régulièrement les résumés de votre voyage
    je suis avec vous tous les jours
    gros bisous et bonnes pédales

    mamie de la ville nouvelle
    marthe

    • by Anne & Benjamin

      Merci beaucoup mamie pour ton message.
      On t’embrasse tout les deux depuis la côte Croate.

  11. by Laetitia

    Salut les loulous,

    je suis vos aventures et j’ai froid pour vous (viens de passer un pull d’ailleurs)
    J’espère que tu tiens le coup ma petit Anne (LOVE)

    Je pense fort à vous

    Mimis

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>