grave

Bon, le vélo… c’est dur ! Ouai on ne le savait pas encore, sinon on serait jamais partis ! Donc, bilan des courses :

Hier, lundi : on avait prévu un Grenoble -> La Grave. Finalement ça se termine mal, enfin plus tôt que prévu quoi ! On s’arrête en chemin à Bourg d’Oisans, après 65km et 565m de D+ (pour les accros aux chiffres, on atteint péniblement la barre des 12km/h de moyenne. A chier) (note de benj : Fabrice, aucun commentaire !)
A Bourg, on essaie de feinter pour ne pas payer plein pot l’hôtel. Je veux quand même préciser que le trailer est allé jusqu’à proposer de toquer à la porte de l’église du coin ! Bref, on termine comme tous les touristes de base : à l’hôtel. Un brin de radinerie nous fera quand même allumer le réchaud dans la piaule pour se faire à diner.
Bon plan loupé (plein) : le relais du père Gaspard. 10€ / pers pour la nuit.

Neige pour notre deuxième jour

Le Lautaret est ouvert... Ouf !

Aujourd’hui, mardi : Bourg d’Oisans -> La Grave, 31km et 891m de D+. Pour tout vous avouer, j’ai mal au genou (gauche pour être précise). Un début de tendinite. Ceci nous oblige à raisonner les étapes pour ne pas se retrouver boqués, à devoir, minimum, m’amputer une jambe :-). On préfère laisser le temps à la machine de se roder. Du coup demain matin, repos pour tout le monde dans un gîte trop classe : Le rocher (A ce rythme dépensier, dans 2 mois, on est de retour les amis !). On fera une petite étape pour rejoindre Briançon.

La reine Anne et la reine Meije

Déjeuner à la Grave

Toutes les photos se trouvent ICI

10 Comments. Leave your Comment right now:

  1. by Nico gibbon

    Yo,
    bon ba bravo tout de même les louloups. Tonton t’en as un beau bonnet, j’veux le même.
    Sage décision que de faire un petit break, un ans c’est long, faut être raisonnable et écouter le corps!
    bon hâte de suivre la suite
    bon repos et à bientôt
    nic.

  2. by damien

    « le vélo … c’est dur ! » : Benji, tu le savais !

    Bon rétablissement Anne, ça va le faire !

  3. by Jean Jacques PECH

    Courage, les Alpes passées cela devrait aller mieux
    Bon rétablissement à Anne, un peu de ketum (ou pommade simlaire) ne pas forcer et surtout mouliner pendant plusieurs jours et cela devrait passer

  4. by jeff et lydia Métayé

    c’est super! si nous avions 20 ans de moins, nous aurions aimé faire la même chose que vous!
    nous allons suivre votre aventure, au rythme des jours écoulés! un seul mot(enfin non deux!):PROFITEZ EN!!!!
    des grosses bises à vous deux et envoyez plein de photos! jeff et lyly

  5. by yves sulpice

    Bonjour aux 2 très courageux cyclistes qui affrontent les Alpes Françaises avec une météo largement défavorable. Danielle et moi suivons votre odyssée avec grande attention et respect. Si Zeus ne vous épargne pas pour le moment peut-être veut-il tester tout de suite votre résistance pour voir si vous allez tenir le coup dans la bise hivernale. Nous espérons qu’une fois passé le Col de Montgenèvre et votre arrivée en Italie, la météo vous sera plus favorable et que vous aurez enfin gagné les faveurs célestes (météorologiques) pour la longue traversée de la plaine du Pô.

    De grosses bises à vous deux. Yves & Danielle

  6. by Polo M

    Yo les warriors !

    Rentrant seulement d’Allemagne je saute sur ma connexion internet pour checker le carnet de bord. C’est avec mes amies Admiration et Émotion que je lis vos articles. OK, le début c’est toujours difficile mais là, on peut pas faire pire comme conditions !

    Comme dit Jean-Jacques : Ketum (même si çà tue les vautours, çà fait du bien au genoux) et mouliner sans forcer !
    Bon courage, repos & gros calins spécialement pour vous !
    Paul

  7. Putain, 12 à l’heure c’est pas si mal Benj, c’était pas ta vitesse dans le col du mollard ?? ;)
    En tout cas bon courage, car ça doit pas être de la tarte avec ce temps en carton …
    A+

  8. by nico et karine

    salut
    nous sommes de tout cœur avec vous.
    Ce qui est chiant sur la neige,, c’est quand la roue arrière te dépasse. ( c’est du vécu lors de notre seule journée de neige en Vendée cette année).
    Sinon, pour la pommade, préférez le « voltarène » qui serait le seul anti-inflammatoire dont l’efficacité soit prouvée. (c’est pas moi qui le dit, c’est le nouvel obs).
    Ne lâchez rien et que la force soit avec vous!!!!!
    On vous embrasse.
    karine et Nico

  9. by Anne & Benjamin

    Merci à tous pour vos commentaires qui nous font vraiment très plaisir.
    Demain, on passe le petit plateau, on quitte ce trou (très sympa au demeurant) et on coche le Lautaret !
    Nico, on fera gaffe à notre roue arrière…
    Bientôt l’Italie !

    Bises à tous !

  10. by Réza SABER

    Bonne route , en plus de voltarèn ou ketum ( les deux sont pareils) des massages mutuelle sont bien éfficaces, je vous envie car ma plus grande distance était de 600 km, et surtout dans des bonne conditions climatique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>